Sujet : Les navires d'Anno dans la vraie vie

Salut à tous!

Vous êtes vous déjà demandé à quoi ressemblaient les navires à l'époque d'Anno? Je me suis amusé à faire quelques recherches sur les marines existantes à l'époque, et ça fait plaisir de voir qu'Ubisoft a fait des efforts en termes de réalisme, même s'ils se sont permis une ou deux fantaisies comme on va le voir wink

Les navires de guerre occidentaux

http://img15.hostingpics.net/pics/527838caraques.jpg

À tout seigneur tout honneur, c'est donc naturellement que je commence par le navire emblématique d'Anno 1404: les navires de guerres occidentaux, ainsi que le vaisseau amiral.

Il s'agit en réalité d'une caraque, un bateau qui a effectivement équipé les marines occidentales à l'époque. Assez imposant et adapté pour la navigation en haute mer, c'était un navire utilisé pour la guerre comme pour le commerce. En effet, si Anno introduit une distinction assez nette entre bateau de guerre et de commerce, il faut voir qu'à l'époque la distinction n'est pas aussi marquée. La priorité est d'abord de développer de grandes flottes de commerce pour assurer la prospérité des cités, puis en temps de guerre, un navire initialement dévolu au transport de marchandises peut embarquer des troupes et de l'artillerie pour devenir un navire d'assaut. De plus, même en temps de paix, les navires marchands sont légèrement armés afin de pouvoir se défendre contre les attaques de pirates. Ceci est d'ailleurs assez bien représenté par le vaisseau amiral qui jouit à la fois d'une bonne capacité de transport et d'une puissance de feu suffisamment dissuasive pour assurer sa propre sécurité (au moins au début du jeu).

La caraque est toutefois pensée pour la guerre, puisqu'elle est pourvue de deux châteaux surélevés (à l'avant et à l'arrière) d'où les archers peuvent plus facilement prendre à parti l'équipage du bateau assailli avant un abordage. En effet, à l'époque l'artillerie commence tout juste à se développer, et va progressivement équiper les navires de guerre afin d'augmenter leur puissance de feu. Toutefois, avant l'apparition de l'artillerie, il n'y avait pas de moyen efficace de couler un navire adverse. Les techniques d'attaque consistaient donc à décimer à distance l'équipage du bateau opposant (la hauteur des châteaux donnant un avantage certain) avant d'aborder le navire et d'en prendre plus facilement le contrôle. D'ailleurs, on remarquera que contrairement à ses deux confrères, le petit navire de guerre n'est pas équipé de canons, mais ne dispose que d'archers, d'où certainement sa portée de tir réduite par rapport aux autres navires. On peut en revanche s'interroger sur l'étonnante capacité des archers à couler d'autres navires dans le jeu roll
Même si des flèches enflammées favorisent probablement l'embrasement du navire, en environnement marin ça paraît tout de même assez difficile smile

À l'inverse, le vaisseau amiral et le grand navire de guerre sont équipés de canons, évolution qui apparaît effectivement à cette époque, et qui révolutionnera les techniques d'attaque en mer. La forme du grand navire de guerre n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle des galions, des navires lourdement armés et exclusivement dédiés à la guerre qui apparaîtront lors du siècle suivant.

Pour l'anecdote, et contrairement à une croyance populaire, la Santa Maria de Christophe Colomb était une caraque, et non une caravelle (bon, par contre les deux autres navires étaient bien des caravelles wink ).

Les navires de commerce occidentaux

http://img15.hostingpics.net/pics/970090hourques.jpg

Ces navires là, bien qu'assez semblables aux caraques, semblent plutôt être des hourques, des navires qui ont notamment équipé les flottes de la ligue Hanséatique, une ligue de commerce alors à son apogée qui dominait toute la mer du Nord, et dont Anno reproduit clairement l'environnement. À l'époque, ces navires, dotés d'une grande capacité de transport, et donc affectés naturellement au transport de marchandises étaient toutefois assez lourds et lents, une caractéristique dont semble avoir hérité les navires de commerce occidentaux, surtout au vu des capacités de leurs homologues orientaux et vénitiens.

Le petit navire de commerce oriental: la caravelle

http://img15.hostingpics.net/pics/628244caravelle.jpg

Changeons maintenant de région, et intéressons nous aux navires orientaux! big_smile
En plus, celui-ci, pour une fois, est explicitement nommé smile ... Sauf qu'il ne s'agit manifestement pas d'une caravelle! yikes
La caravelle est à l'origine un navire portugais (et qui date effectivement de cette époque). C'est un navire plus modeste, notamment en capacité d'emport, mais qui a été conçu pour être plus stable et pour pouvoir naviguer en haute mer. Tandis que les puissances méditerranéennes développaient des navires plus lourds et adaptés à leurs eaux plus calmes, les portugais, tournés vers l'océan ont naturellement évolué vers ce type de bateaux. De plus, la caravelle était équipée de voiles triangulaires, dites "latines", ce qui lui permettait notamment de remonter au vent, chose que ne permettaient pas les voiles carrées équipant les navires occidentaux à l'époque, et qui a fait de la caravelle le navire des grands explorateurs.

Si ce navire n'est toutefois pas une caravelle, reconnaissons tout de même que dans les caractéristiques on en est assez proche (au delà du design "oriental" du navire)... d'autant plus que les caravelles, dans leur conception, étaient alors inspirées de navires arabes. En particulier, la voile latine est directement inspirée de la voile dite "arabe" (trapézoïdale) équipant les boutres à l'époque. Malgré mes recherches, je n'ai cependant trouvé aucun navire ressemblant à la caravelle orientale d'Anno, dont l'étrave en particulier est très exagérément relevée neutral
Bref, Ubisoft s'est permis une petite fantaisie sur ce coup tongue

Les grands navires orientaux

http://img15.hostingpics.net/pics/786005baggalah.jpg
http://img15.hostingpics.net/pics/745031ganja.jpg

Honnêtement, il est difficile de mettre un nom sur ces bateaux, car si j'ai pu trouver pas mal d'informations sur les navires occidentaux, les navires arabes sont clairement moins bien documentés. Il faut tout de même souligner qu'à l'époque, après des siècles de guerre contre l'empire byzantin, la marine arabe a été décimée, et sa présence à cette époque en Méditerranée est très anecdotique, tandis que les flottes byzantines, génoises, vénitiennes et ottomanes se livrent une lutte sans merci (avec pour point d'orgue la prise de Constantinople par les turcs en 1453).

Ces deux navires semblent toutefois être inspirés du baggala et du ganja, deux navires assez proches l'un de l'autre. Le baggala était un imposant navire, utilisés par les marchands de l'époque, tandis que le ganja était un navire un peu plus petit, plus élancé. Les deux navires étant de bons transporteurs et pouvant tous les deux être armés, il est bien difficile de dire lequel est quoi hmm
Il y a de plus un gros problème en termes de chronologie, puisque ce sont des bateaux qui n'ont existé que bien plus tard!

Les rouages du marchand vénitiens

http://img15.hostingpics.net/pics/273618cogues.jpg

Ah, cool, ce navire a déjà un nom, ça va être moins galère (si j'ose dire big_smile ) de l'identifier que pour les navires orientaux... Sauf que quiconque a déjà tapé "rouage" dans Google a pu constater qu'aucun navire n'a jamais porté un tel nom! Décidément Ubisoft ne nous aide pas beaucoup, à chaque fois qu'ils daignent mettre un nom sur leurs navires ça ne correspond pas du tout yikes
Et pour cause, ce navire est en fait un cogue! C'est également un navire ayant équipé la flotte de la ligue hanséatique, qui pouvait être affecté au transport de marchandises comme au combat. Notons cependant que le cogue est un navire un peu plus ancien que les caraques et les hourques, et s'il a été un excellent navire, il commence à ce moment là à être dépassé par ses "concurrents".
Si le navire est effectivement d'époque, et son aspect assez fidèlement retranscrit, ses grandes capacités de transport dans le jeu sont par contre en décalage avec la réalité. De plus, le fait qu'il soit assigné à la flotte de Venise est assez fantaisiste pour le coup, car il s'agissait d'un navire qui voguait dans la mer du Nord. À cette époque la flotte de Venise était notamment équipée de galères et de trières (qui étaient toutefois plus évoluées que leurs célèbres variantes greco-romaines).

Mais au fait, pourquoi des "rouages" alors??? Et bien après investigation, cela vient... d'une erreur de traduction!!! yikes
Le cogue se traduit par "cog" en anglais, qui signifie également un rouage... ce qui n'a jamais rien été d'autre qu'une pièce d'engrenage.

Les navires corsaires

http://img15.hostingpics.net/pics/332539sambouk.jpg

Et pour finir, voici le navire de notre pirate préféré! La encore, on va retomber sur le même problème que pour les navires orientaux, car si ce navire appartient manifestement à la famille des boutres, il est difficile de l'identifier formellement. Ce navire, dans sa forme, semble inspiré des chébecs, des navires fins et élégants, mais qui en pratique étaient lourdement armés, et participaient notamment aux raids barbaresques sur les côtes occidentales. Tout cela semble parfaitement coller à notre cher Hassan... Sauf que le Chébec est un navire qui est apparu bien plus tard, et à vrai dire, vu la terreur qu'il a fait régner à son époque, il vaut mieux ne pas avoir sa variante en jeu (dans ce cas je vous conseille de payer la rançon! lol ).
Un navire qui semble mieux coller aux corsaires est le sambouk. Il s'agissait en fait d'un bateau de pêche qu'on trouvait sur les côtes de la mer rouge. Ce bateau n'avait à l'époque aucun lien avec la piraterie, et donc on s'éloigne un peu de son usage original, toutefois les bateaux du corsaire ne comportent par d'artillerie, à l'instar du petit navire de guerre ils ne sont armés que de flèches. Ce détail rend donc la chose plausible, d'autant que le sambouk est un bateau léger, rapide et maniable, des qualités recherchées par les corsaires.

Et voila, c'est fini pour le tour d'horizon des navires sillonnant les mers d'Anno! Globalement on peut voir que malgré une ou deux fantaisies, Ubisoft a quand même fait de beaux efforts de réalismes dans le design de ses navires. Si vous avez d'autres infos pour compléter la présentation des navires, voire des corrections à apporter, surtout n'hésitez pas à m'en faire part! Avec le mal que j'ai eu à me renseigner sur ces navires, je saurai apprécier cool

Pour finir, je tiens à remercier deux amis qui m'ont été indispensables pour ces recherches: Google et Wikipédia! cool
Pour ceux que ça intéresse, je conseille également ce site que j'ai assez peu parcouru pour l'instant, mais qui a l'air très prometteur:
http://www.navistory.com/

Et maintenant moussaillons, hissez la grand'voile, à vos bancs de nage, et souquez hardiment! big_smile

Kaskouy

Re : Les navires d'Anno dans la vraie vie

Ouahhh....

Bon boulot !!!!
C'est énormément bien, je suis contente que quelqu'un se soit donné cette peine de chercher tous les noms, moi j'aurais craqué en 5min maximum... Tu t’intéresse à la navigation et aux maquettes de bateaux ??

hou-hou hibou

Re : Les navires d'Anno dans la vraie vie

Bonjour Cerise, et merci du compliment smile

Ça n'a effectivement pas été facile, mais quand on s'y plonge c'est effectivement un domaine passionnant!
Cela dit je ne fais pas de maquettes de bateaux, et pour ce qui est de la navigation je fais uniquement de l'aviron... Je suis plutôt un marin d'eau douce! lol

Kaskouy

Re : Les navires d'Anno dans la vraie vie

Ouaip, c'est du bon boulot bien documenté.
Je me demandais comment on pouvait trouver sur les mers au début du 15ème siècle des bateaux armés de plein de canons évoquant davantage les frégates et navires de ligne du 18ème siècle qu'on trouve dans Cossacks.
L'artillerie a fait son apparition après le retour de Marco Polo, qui rapportait de Chine la poudre à feux d'artifice, dont les Occidentaux firent de la poudre à canon. On se  rappellera les frères Bureau, contemporains de Jeanne d'Arc, qui mirent au point des bombardes rendant obsolètes les murailles les plus massives. On se situe au 15ème siècle (bien après l'an 1404) et cette artillerie de campagne ne tarda pas à être adaptée à la marine... ce qui prit quand même du temps parce qu'il fallait des bateaux plus grands et plus lourds, donc une construction navale plus évoluée techniquement. Au tout début, on plaçait des bombardes sur les gaillards de proue pour pouvoir tirer sur des murailles côtières on des bateaux ennemis.

A Venise, les bateaux de guerre s'appelaient galéasses. On était là à la frontière des galères à rameurs et des voiliers, c'était adapté à la navigation côtière en méditerranée mais cela n'aurait pas tenu dans l'Atlantique.
Quant à la "caravelle" orientale, je lui trouve un petit air de drakkar qui n'aurait pas eu de rames.

Cette magnifique étude me donne envie de publier aussi quelques belles captures d'écran. Comme je suis assez déconnante et versée dans le surréalisme, c'est parfois étonnant.

Salut et fraternité* resources_1404/Biere

C'est une grande pitié de n'avoir pas assez d'esprit pour parler, ni assez de jugement pour se taire. (la Bruyère)