26

Re : [Exploit] "Histoire de deux îles"

Bonjour,

Je joue avec un profil "résident". La reprise d'une sauvegarde antérieure n'a rien donné. Je vais recommencer, avec une carte plus facile, quand j'aurais digéré l'affront ^^

J'ai réussi à valider un autre exploit hier, il ne semble pas y avoir de bug majeur dans le jeu.

27

Re : [Exploit] "Histoire de deux îles"

Bonjour Loupa,

Ma proposition faite par Mail Privé tient toujours.
j'espère aussi que tu réussiras cette fois.

Exploits : 316/316  <> Diplomatie : 68/68 <> Installation : 44/44 <> Economie : 74/74 <> Militaire : 50/50 <> Général : 80/80 --- Médailles : 25/25  --- Bonus : 70/70 --- Heures de jeu : +/- 2000 h --- Profil : unique / off-line

Re : [Exploit] "Histoire de deux îles"

L'exploit "deux îles" est très facile à réussir, moyennant un peu de patience au début.

Je commence par regarder s'il y a une île du nord vaste, près du bord de la carte, permettant le cidre, le chanvre et le blé, et avec au moins deux carrières de pierre. Si en prime on a Bénédicta c'est encore mieux.
Si ce n'est pas bon, je recharge en changeant le n° de la carte.
Il faut aussi une île du sud permettant 3 ressources parmi les dattes, l'argile, l'indigo et la soie, avec une option de plus pour celle qui manque. S'il y a dessus le vieux sage c'est encore mieux.
Partie de 1, j'ai trouvé mon bonheur avec la carte 12.
Patience, patience...
Après quoi je commence une partie occidentale tranquille en faisant 4 bûcherons en étoile loin du port. Cela prend du temps au début, comme d'habitude.
Une fois que j'ai l'accès aux outils, j'utilise la caravelle pour remplacer le port du sud merdique par un entrepôt oriental et j'y mets 2 fermes de dattes.

A ce propos, il y a dans IAAM une technique très efficace pour faire une quantité de fermes sur peu de place, en utilisant les canaux d'irrigation. Pour une ferme de dattes il suffit de 6 champs, idem pour le cidre. 4 suffisent pour les chèvres et les moutons, 5 pour les boeufs et les cochons, 13 pour les patates et les épices (entourant le bâtiment et entourés par des canaux).
Un seul champ suffit pour le chanvre, le café, les roses, la vigne, l'indigo et la soie, regroupés par ensembles de deux (sauf la vigne, plus exigeante). Il n'y a que les abeilles qui exigent 5 champs de 3x3 et se foutent de l'irrigation.

Bref mettre les Bédouins sur la même île que les Occidentaux se fait très bien, j'ai déjà ainsi mis 10000 lascars de chaque type sur une même île, avec cathédrale et mosquée du sultan.

Pour atteindre le niveau métropole, il faut trop de nobles onéreux et exigeants alors que cela fait très bien avec 5240 émissaires qui ne se plaignent même pas de n'avoir ni café, ni épices, ni parfum, ni sucreries.

L'intérêt évident de mettre tout le monde sur une seule île est qu'on partage les outils, les vêtements, la farine, le bois et la pierre.

Les deux bateaux d'origine peuvent suffire pour ravitailler l'île à habitants, c'est autant d'investissements épargnés et vu le coût des bateaux ce n'est pas un luxe.

En mode facile, sans IA et sans pirates, la partie est assez rapide.

<C>Viviane*

C'est une grande pitié de n'avoir pas assez d'esprit pour parler, ni assez de jugement pour se taire. (la Bruyère)